Chauffage au gaz : fonctionnement, type d’appareils et coût

Le chauffage au gaz est une solution très appréciée par les ménages français pour ses excellents rendements pendant l’hiver et l’été. Grâce à lui, vous ferez d’excellentes économies tout en profitant de plusieurs aides écologiques. Avez-vous besoin d’en apprendre plus sur son fonctionnement, les types d’appareils utilisés et son coût ? Voici l’essentiel à retenir dans ce guide !

Comment fonctionne le chauffage au gaz ?

Le principe de fonctionnement de ce type de chauffage est simple. Dans la chaudière, il faut qu’il y ait l’apport d’un combustible via le conduit en acier ou en cuivre. À partir de cet instant, le gaz est brûlé pour produire de la chaleur qui va, à son tour, faire augmenter la température de l’eau.

Le liquide va ensuite transiter par un réseau de circuits pour chauffer les radiateurs ou les plaques chauffantes, pour la transmission de la chaleur dans l’appartement. Il faut noter que ce système central est adapté pour un chauffage collectif dans un bâtiment par exemple. Généralement, le gaz qui est produit par la chaudière a deux sources.

Il s’agit du gaz naturel encore connu comme gaz de ville. Pour s’y abonner, il faut faire une demande auprès du fournisseur et la ville où vous vous trouvez doit être raccordée à un réseau GRDF. La seconde source est le propane qui est stocké dans une citerne à l’extérieur de la maison.

Quid des types d’appareils utilisés et du coût ?

Le chauffage au gaz est une alternative qui est utilisée par près de 34 % des ménages français.

Appareil utilisé pour le chauffage au gaz

Dans un premier temps, il y a les appareils portatifs qui peuvent être utilisés dans un camping-car ou dans une caravane. Il s’agit notamment des cartouches ou des bouteilles de gaz à infrarouge. Les braseros et les générateurs d’air chaud sont des appareils de chauffage au gaz qui peuvent être utilisés en extérieur. Outre la chaudière qui est l’outil de référence pour le gaz, il faut aussi faire mention :

  • des appareils mobiles d’appoint qui sont équipés de roulettes pour faciliter leur transport ;
  • des appareils muraux qui nécessitent un branchement direct à la bouteille ou la cartouche de gaz ;
  • des poêles à gaz.

Le dernier appareil est propice à la combustion grâce à son brûleur. Sur le marché, vous allez trouver les poêles à flammes bleues, à infrarouge et à catalyse dont le chauffage est effectué à basse température et par rayonnement.

Coût d’un chauffage à gaz

Le prix des appareils de chauffage à gaz est très avantageux, au vu des autres systèmes existants. Toutefois, c’est un montant qui oscille en fonction de l’outil au gaz que vous avez choisi et de sa capacité ou non à produire de l’eau chaude. Il faut débourser entre 500 et 2 500 euros pour un chauffage standard.

Si vous recherchez un modèle avec plus de fonctionnalités, prévoyez 3 000 à 6 000 euros. Le prix des poêles à gaz s’inscrit dans l’intervalle de 1 500 à 6 000 euros par exemple. Vous devez aussi prévoir les honoraires du plombier-chauffagiste pour l’installation de cette solution. Si ce dernier est reconnu garant de l’environnement (RGE), vous bénéficiez de quelques aides de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.